*

Marée noire en Arctique

IcôneMarée noire en Arctique

Le 24 mars 1989, l’échouement du pétrolier Exxon Valdez, au large des côtes de l’Alaska, a entraîné l’un des pires déversements de pétrole de l’histoire. Alors qu’il avait dévié de sa route initiale, avec la permission des garde-côtes, le pétrolier – qui transportait 180 000 tonnes de pétrole brut – devait corriger son cap, une étape délicate qui doit être exécutée par le commandant. Toutefois, celui-ci s’était absenté quelques minutes plus tôt, laissant la tâche à un troisième officier. Sans avoir repris son cap, l’Exxon Valdez a heurté un haut-fond, ce qui a ouvert une brèche dans la coque, laissant échapper 40 000 tonnes de pétrole brut dans l’eau. La marée noire a pollué 800 kilomètres de côtes, et son nettoyage a nécessité la mobilisation d’un millier de personnes.

Fermer